[A (re)voir] L’évaluation des politiques publiques, une compétence partagée

28 février 2020 9h30 - 13h00

Cycle organisé par la section du rapport et des études du Conseil d’État

Propos introductifs

Mot d’accueil par Bruno Lasserre, vice-président du Conseil d’État

 

Allocution d’ouverture par Gérard Larcher, président du Sénat

1e table ronde : Comment promouvoir la complémentarité entre les différents acteurs de l’évaluation des politiques publiques ?

Présidence : Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE)

Intervenants :
Martial Foucault, professeur des universités, directeur du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF)
Franck Montaugé, sénateur du Gers
Michèle Pappalardo, présidente de chambre, rapporteure générale de la Cour des comptes
Thierry Perreau, conseiller régional, président de la commission d’évaluation des politiques publiques de la région Nouvelle-Aquitaine

2e table ronde : Mieux partager les compétences, les outils et les diagnostics ?

Présidence : Didier Migaud, ancien Premier président de la Cour des comptes

Intervenants :
Virginie Besrest, associée gérante du cabinet Quadrant Conseil
Pierre Boyer, professeur, École Polytechnique-CREST, directeur adjoint de l’Institut des politiques publiques (IPP)
Nathalie Destais, cheffe de l’Inspection générale des affaires sociales
Jean-François Eliaou, député de l’Hérault

Allocution de clôture

Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale

Présentation du colloque

Après s’être intéressé aux enjeux de l’évaluation, puis aux méthodes pour la conduire, le Conseil d’État a consacré sa 3e conférence à la question du partage de l’évaluation des politiques publiques.

En France, cette évaluation fait intervenir de multiples acteurs, du Parlement à la Cour des comptes et au Conseil économique, social et environnemental, en passant par les services ministériels, les collectivités territoriales et le monde académique.

La multiplicité de ces acteurs se révèle bénéfique à l’évaluation, car ces derniers nourrissent le débat par des évaluations concurrentes, voire contradictoires. Toutefois, pour réaliser des évaluations crédibles et de qualité, la complémentarité entre les commanditaires d’évaluations, le partage des compétences et des outils adaptés sont essentiels.

> Lire le discours de Gérard Larcher

> Lire le discours de Richard Ferrand