Événement

Faire des choix ? Les fonctionnaires dans l’Europe des dictatures, 1933-1948

Passer le partage de l'article pour arriver après Passer le partage de l'article pour arriver avant

Du 21 au 23 février 2013 s’est tenu un colloque, organisé conjointement par le Conseil d’Etat et l’Ecole des hautes études en sciences sociales, intitulé « Faire des choix ? Les fonctionnaires dans l’Europe des dictatures. 1933-1948 ».

Ce colloque, dont la séance inaugurale s’est tenue en Sorbonne le jeudi 21 février, a été ouvert par Monsieur le Président de la République, qui avait été préalablement accueilli par M. François Weil, recteur de l’académie de Paris, M. Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l’EHESS et  M. Jean-Marc Sauvé, vice-président du Conseil d’Etat. Cette séance inaugurale a ensuite été marquée, après une présentation du colloque par M. Marc Olivier Baruch, par une conférence introductive prononcée par Madame la Professeure Mireille Delmas-Marty.

Les journées des 22 et 23 février se sont déroulées dans l’amphithéâtre François Furet de l’EHESS. Elles ont permis à un public nombreux de suivre le dialogue qui s’est noué entre des universitaires, représentant diverses disciplines (histoire, droit, sciences sociales, littérature…), des hauts fonctionnaires, praticiens de la chose publique, des juges et des « grands témoins » de cette époque. Cette manifestation a ainsi transcendé les frontières académiques traditionnelles. Elle a permis le dialogue entre des professions et des sensibilités diverses, ainsi qu’entre plusieurs générations. Elle a également été bien au-delà d’une réflexion sur la seule période de l’Etat français avec des exposés et des questions du public portant sur plusieurs pays européens – Allemagne, Roumanie, Italie, Espagne, Belgique, pays du bloc communiste…- et sur une période plus large que celle de la Seconde Guerre Mondiale.

Quatre demi-journées de travail et autant de tables rondes ont rythmé ce colloque. Après un premier thème consacré à « Prise du pouvoir et mise au pas », a été traitée une interrogation centrale -« Le droit, outil de légitimation ou garde-fou ? ». La troisième table ronde était intitulée « Pratiques professionnelles et marges de manœuvre » et la dernière « Personnes, institutions et réseaux : la difficile posture du cavalier seul ». Plus d’une vingtaine d’intervenants ont contribué à ces tables rondes et les interventions ont suscité un dialogue fécond avec le public.

Le colloque a été conclu par une table ronde intitulée « Quelles leçons de l’histoire ? ». Sous la présidence de M. Jean-Marc Sauvé, de jeunes haut fonctionnaires, élèves issus de la dernière promotion de l’ENA, ont donné leur point de vue sur les enseignements qu’ils pouvaient tirer aujourd’hui des problèmes éthiques qui se sont posés hier, avant que Monsieur le Professeur Olivier Beaud prononce l’intervention finale de ce colloque.

Des actes de ce colloque seront publiés. L’intervention inaugurale du Président de la République et les allocutions prononcées par le vice-président du Conseil d’Etat au début et à la fin du colloque sont disponibles en ligne

> lire le discours du Président de la République

> lire l'allocution d'ouverture du vice-président du Conseil d'État

> lire l'introduction à la table ronde conclusive du vice-président du Conseil d'État

> Lire l’intervention de Mireille Delmas-Marty, membre de l’Institut, Professeur honoraire au Collège de France

 

> Accéder à la page dédiée au colloque

Site internet du Collège de France

Site internet de l’Observatoire Pharos